top of page

Causes et prévention de la chute lors du vieillissement



Dès l'apparition de la marche, nous pouvons être sujet aux chutes. Plus ou moins fâcheuses, elles ont tendance à se multiplier chez la personne âgée. Mais pourquoi ?

Il existe différentes causes multipliant le risque de chute (ces différentes causes pouvant s'additionner chez un même individu) :


  • La PERTE DE SENSIBILITE

- Diminution de l'acuité visuelle

(qualité et performance de la vue)

- Vieillissement du système vestibulaire (organe situé dans l'oreille interne contribuant au sens de l'équilibre)

- Perte de sensibilité au niveau des appuis plantaires


  • La FRAGILISATION DU SYSTEME OSSEUX

  • Les DIFFICULTES MOTRICES

- Augmentation des temps de réaction à cause des voies motrices qui perdent en efficience

- Altération des réflexes lors de chutes

- Vieillissement musculaire


Et enfin, celle à laquelle nous pouvons facilement être attentifs au quotidien :


  • L'ENVIRONNEMENT

- Vêtements trop longs

- Chaussures inadaptées (talons, pointure, non tenue de la cheville...)

- Obstacles sur le sol

- Tapis ou sol irrégulier

- Mauvais éclairage

- Sol humide

- Escaliers

- Mobilier trop haut ou trop bas


Adapter son environnement est donc un très bon réflexe à avoir lorsque l'on vieillit.

Pour éviter certaines chutes, il est aussi nécessaire de faire vérifier sa vue auprès d'un ophtalmologue ainsi que son système vestibulaire auprès d'un ORL. Une activité physique est aussi conseillée.

Si vous souffrez de chutes récurrentes, de peur de la chute ou de syndrome post-chute, le psychomotricien peut vous accompagner et vous sera alors d'une grande aide.


25 vues0 commentaire
bottom of page